Derniers membres

11 vues

Ma vision de Dirt Rally

Membre hors ligne

2 sujets 2 réponses

13/04/2016 12:42 Message non lu

Je vais vous poser ici ma vision de ce que doit être selon moi un vrai jeude rallye. Je vais essentiellement parler du côté immersion car les jeux de courses
modernes manquent cruellement d’intérêt. Personnellement il me manque l’essentiel
c’est-à-dire la galère du débutant et la possibilité d’incarner son propre
joueur dans un monde carrière articulé autour d’une vrai mise en scène. Bref
les jeux de courses modernes manquent de vie. J’ai écrit ce texte peu avant la
sortie du dernier Dirt Rallye et beaucoup de ces idées ont muri il y a déjà
fort longtemps. J’ai commencé à écrire avant même d’avoir acheté le jeu. Chose
faite depuis… Celui-ci que je trouve niveau gameplay tout à fait exceptionnel
pêche malheureusement du coté immersif. Je vous livre donc ma pensée sur ce que
pourrait être mon Dirt Rallye.


L’histoire pourrait partir du simple petit jeune passionné de rallye quiveut participer à sa première course et qui se voit déjà pilote officiel en championnat
du monde. J’ai envie de dire comme tous les jeunes pilotes aux dents longues
qui débutent dans ce domaine.

La première image que verrait le joueur derrière sa manette serait toutsimplement un écran d’ordinateur. Dans le pur style Fallout lorsque vous voulez
accéder à un terminal.

On voit les bordures de l’écran, mais sur le côté le joueur peu apercevoirque dans le fond il y a un arrière-plan. On entendrait des bruits de perceuse,
visseuse, serre roue, marteau et autre bruit typique d’un garage.

Le joueur a alors accès a quelques voiture de départ qu’on trouve généralementdans la première classe en groupe N. Comme s’il parcourrait les petites
annonces sur son ordinateur. Il a le choix entre une 106 Xsi, un peu plus cher
une 106 rallye 1.3, une Citroën AX, une Twingo 1.2 16v, une 205 rallye, polo
1.4.

On constate un marqueur d’évolution possible des voitures lors del’achat ; Ex 106 S16 qui peut partir du groupe N au Groupe A jusqu’à une
version Maxi Kit car. Ainsi je choisi une monture qui peut être fortement
évaluable dans le temps et que je pourrais garder un moment si je le souhaite.

On constate également que chaque voiture a des stats. Tenue de route,motricité, conduite sur sol gras, Fiabilitégénérale, niveau d’usure (oui ce sont des occasions et pas toute jeune), niveau
de préparation actuelle (fonction de la classe du véhicule), perspective
d’évolution du véhicule, prix des pièces de rechanges, et les indicateurs
classiques du genre poids, puissance, type de transmission, et pourquoi pas
facilité d’accès à des pièces d’occasion et haute performances.

Mon budget de départ est de 10 000 euros.
Je trouve alors au début du jeu ma petite 106 XSi N1 que j’ai acheté 3000euros. Les débutants démarrent en général sur ces petites autos. J’achète pour
2000 euros des pièces sous formes de « Pack de départ ». Un train de
pneu, un jeu de disques, des plaquettes, des lubrifiantes hautes performances
pour les révisions, essuies glaces, etc

Je quitte les petites annonces et reviens sur le bureau. Le tutorielm’indique de cliquer sur le lien Budget.
Une page s’ouvre avec à gauche recette et à droite dépense. Sur lesrecettes on trouve, capital de départ, apport de ma poche, sponsor, donation. A
droite les dépenses en achat de voiture, pièces, pneu, etc… Bref de fameux
tableau Excel que tout pilote en herbe se fait une joie des faire avant de se
lancer dans le couteux monde du sport auto. Un onglet par voiture en ma
possesion. On ne sait jamais si je pouvais avoir 10 voitures de rallye à moi…
mais ça ce n’est pas pour de suite.

Mon budget initial de 10 000€ s’estvu amputé de 3000 euros pour la voiture. De 1000 euros pour l’équipement du
pilote. De 300 € pour l’engagement de mon futur premier rallye. De 300 euros
pour ma licence annuelle de pilote. De 2000 euros de pièces diverses. De 200
euros de frais fixe sur mon premier rallye (essence pour les reconnaissances, péages,
bouffes, essence pour le rallye, etc). Bref il me reste 3200€ sur mon budget
initial.

Le joueurs quitte son écran d’ordinateur et là surprise il se retrouve dansla peau du pilote avec une vue à la première personne genre FPS.
Je vois alors un garage qui s’ouvre à moi dans lequel je peux évoluerlibrement. L’objectif est de favoriserl’immersion. Bien trop souvent les jeux de courses n’ont pas de fil conducteur
et on ne fait qu’enchainer les courses les unes après les autres. On court, on
répare, on gagne de l’argent, on améliore sa voiture pour recourrir le rallye
d’après, etc etc … et quand on est champion du monde c’est fini…

Le rallye ce n’est pas vraiment ça. C’est avant tout une expérience humainequ’on vit à fond. On passe des heures avec le capot levé plus qu’avec le casque
sur la tête. On tisse des liens avec pleins de personnes, on s’entraide
mutuellement, on discute, on collabore ensemble.

L’idée première serait de pouvoir squatter l’atelier de mon père qui est parchance le mécanicien du coin comme on dit. Un petit garage de 80m2 avec un pont
élévateur et sa caisse à outil de 30 ans d’âge.

Dans le fond du garage on trouve ma 106 que je viens d’acheter. Oui lalivraison a été rapide…
Le jeu me permet alors d’entamer une conversation avec mon père comme on lefait dans un RPG classique. Je vois dans un coin du garage le stock de pièce
que j’ai acheté. Des pneus des freins, des parce choc etc… Lorsque je m’avance
vers ce stock celui-ci se met en surbriance et un icone apparait marqué
« inspecter ». Une fenêtre s’ouvre et me donne la liste des pièces
que j’ai de disponible. Je peux faire le choix d’équiper ma voiture avec.

Lorsque je fais équiper la vue de ma voiture apparait. Si je change lesjantes et les pneus je peux le voir en direct. Et constater les modifications
visuelles façon Need for Speed.

Je retourne à mon ordinateur et je clique sur l’onglet faire « monpremier rallye ».
Le jeu me transporte directement sur le parc d’assistance. Je peux bouger àla première personne autour de ma voiture mais je ne peux pas sortir de mon
enclos. Mon camion d’assistance n’est rien d’autre que le Renault Scénic de
papa dans lequel j’ai rentré le strict minimum syndical. J’y retrouve mes
pièces que j’ai achetées.

Je peux voir tous mes concurrentsdans le fond en train de bricoler leur voiture, les spectateurs prennent des
photos, le speaker dans le fond fais ses annonces sonores, on entend les
vrombissements des moteurs.

Une cinématique fais entrer ma principale partenaire homme ou femme. Lechoix nous appartient. Il s’agit de notre copilote. Sous forme de tutoriel elle
nous guide dans différents menu en nous expliquant les quelques réglages de
bases qu’on peut faire sur notre auto.

Ma première voiture est proche de la série donc pas de quoi s’affoler. On choisitles pneus, quelques réglages de suspension.
Le copilote nous invite à rentrer dans la voiture et à calibrer notre siège.Ainsi le joueur peut régler son affiche, ses ATH, etc…
Premier rallye simple. Bien souvent les petit régionaux se courent leDimanche sur 2 spéciales différentes qu’on fait 3 fois chacune. Sur ce premier
rallye pas de reconnaissance. Le jeu est calibrer en facile. Pas de possibilité
d’exploser sa voiture. Les dégâts seront réparés automatiquement après le
rallye. En mode découverte des bases du jeu.

Mais surprise tout se passe bien et je sors premier de classe parce que jesuis un pilote qui freine plus tard que les autres. Les 500 euros de primes que
m’accorde ma victoire me permettent de me payer 4 amortisseurs neuf. Les stat
du châssis de ma voiture augmentent sa tenue de route, mes chronos vont
s’améliorer c’est sûr.

Je rentre dans mon garage. J’évolue toujours à la première personne. Je retrouve sur lagauche ma voiture sur le pont où mon père effectue quelque réglage moteur et une
révision, bref le garage vie avec une musique de fond.

Les développeurs me laissent le choix d’interagir avec lui de nouveau et delui poser des questions sur la voiture, le pilotage et le prochain rallye à
venir. Je continu et je vais m’assoir dans le bureau.

L’écran de l’ordinateur se met en plein écran sur ma télé. Je lis mes mailset surprise un sponsor en vue.
On ne me propose pas d’argent mais plutôt une collaboration. Si je gagneencore un rallye la société XX me payera 1 trains de pneus neuf par rallye
jusqu’à la fin de la saison. En contrepartie je pose sur ma voiture leur logo,
j’accepte.

Et comme de par hasard les développeurs ont pensaient à intégrer au jeu unoutil de personnalisation des véhicule à la mode Need for Speed. Pouvoir insérer
des peintures ou des stickers. Créé sa propre voiture perso mais attention une
peinture coute de l’argent bien sûr. Un complet c’est 1500 euros donc dans
l’immédiat je n’ai pas les moyens. A moins de trouver un sponsor ultérieur,
genre un carrossier qui en retour de porter son nom et faire de la pub, me
répare mes chocs divers fait pendant la course. Idée à suivre.

Mon père m’appelle, le jeu repasse à la première personne. Il me présenteJC qui a travaillé avec lui pendant des années et lui aussi pilote à ses heures
perdues.

Il me propose de m’aider et sera mon ingénieur en chef sur la partie châssisde la voiture. Ça tombe bien j’ai 4 amortisseurs neuf à poser grâce à ma prime
du dernier rallye.

Je reviens à mon bureau, active l’ordinateur et le tutoriel me fait ouvrirl’agenda. Cet agenda est mon plan de bataille pour la saison. Les délais à respecter
c’est la priorité. Toute ma saison est articulée autour de cet agenda. Il est
devenu mon meilleur ami ou mon pire cauchemar...

Le prochain rallye est dans 15 jours. On est lundi. Les amortisseurs arriventjeudi. Une matinée pour les montés jeudi matin. JC pourra s’en charger moi je
bosserai.

Et oui parce qu’au début nous ne sommes pas pilote officiel. On bosse toutle mois durant pour gagner correctement vie. Pour s’adonner à sa passion. Cette
passion qui fait qu’on ne met rien de côté et qui nous pousse des fois presque
au divorce… mais je sais que tous les mois je vais avoir de l’argent qui rentre
dans mes recettes lorsque j’ouvrirai mon tableau « budget » sur
l’ordinateur.

Vendredi arrive. J’ai planifié une sortie circuit pour les essais avec monpère. Il me prêtera sa remorque mais il faudra que je pense en acheté une plus récente…
Peut-être un jour j’aurai ma dépanneuse avec mon vrai camion d’assistance, bref
je vois déjà grand.

Le jeu nous transporte sur un petitcircuit, étroit avec des virages serrés comme on en a rallye. Pas la peine de
faire un circuit de F1.

Les essais se passent bien. Je fais mes réglages avec JC et le père. On a louéun petit box dans les pseudos stands de ce petit circuit pour faire les réglages
de suspension. Dans ce box j’évolue encore à la première personne. JC me
demande ce que je préfère. Plutôt sous vireuse ou survireuse. Il me guide et
j’ajuste mes stats à droite ou à gauche comme dans tous les jeux vidéo en
fonction de ce que je veux faire avec ma voiture.

Je sors des stands et je vois que moi voisin et lui aussi en train de fairesa journée de test. Je me présente à lui. Il est dans le circuit depuis longtemps.
Surprise il a entendu parler de
mois lorsqu’ilm’a vu sur le podium remporté ma première victoire de classe à mon premier
rallye.

Il devient mon mentor, celui qui me guidera, qui me conseillera et qui ferade moi un grand nom du rallye. Il s’appelleJoe et c’est un bon pilote reconnu dans le métier. Il est en fin de carrière,
il me prendra sous son aile. Président de l’ASA de ma région il me propose
d’intégrer son club. Il me présentera bientôt du monde. Idée à suivre.

Après les essais le jeu nous propose d’aller directement aux journées dereconnaissances. Pas de mulet haute performance mais une voiture des série fera
l’affaire. Pas besoin de plus pour rouler à 50km/heure pendant les
reconnaissances.

Le dimanche soir retour au garage. Une cinématique montre mon arrivé avecle Scénic à papa suivi de la remorque. Tout ce beau monde se gare devant le
petit garage.

Je descends de la voiture. Le jeu repasse à la première personne. JC etpapa s’occupe de descendre la voiture et de la remettre a sa place à gauche
comme d’habitude. Pour ma part je vais au fond dans le bureau retrouver mon agenda.

La semaine dernière est passé vite. On est le 10 du mois. La paye estencore loin. Je peux décider d’avancer le temps jusqu’au rallye du dimanche
prochain ou de faire évoluer mon personnage dans le garage.


J’ai dépensé les 500 euros pour les amortisseurs tant pis c’est un mal pourun bien. Je dois maintenant payé l’engagement au prochain rallye 300 euros +
frais fixe 200€. Je dois racheter un train de pneus 300 euros. Le prochain
rallye va me couter 800 euros. Hersement que j’ai un tableau clair avec
dépenses et recettes pour me guider dans cet ordinateur.

Il me reste 3200 euros sur mon budget de départ et après ce deuxième rallyeil ne me restera que 2400 euros.
La prime de classe est de 500 euros dans le rallye de ce dimanche. Jen’aurais que 300 euros à trouver pour tomber sur mes pates et mon nouveau sponsor
me payera mes pneus jusqu’à la fin de la saison si je gagne ma classe sur ce prochain
rallye. Si je ne gagne pas il va falloir que je pioche dans mes économies. Et
si je pioche trop l’aventure risque de s’arrêter rapidement pour cette saison.
Et oui parce que le manque d’argent peut vous faire faire un GAME OVER. Du
jamais vu dans les jeux de courses… Je dois absolument trouver de nouveau
sponsor et vite.

Je dois surtout faire attention à ne pas sortir trop violement de la routecar une mise en épave de ma voiture me force à l’arrêt de la saison et le jeu
me portera direct à la saison 2.

Le rallye c’est ça ! on a presque plus la pression au début car on saitque si on sort c’estla fin du rallye et peut être même de la saison…
Mais comme je suis une machine je vais gagner sans forcer ma classe sur leprochain rallye.
Avant d’avancer vers mon prochain rallye, je ressors de l’écran d’ordinateur.Le jeu repasse en première personne.
Je vais discuter avec le père qui m’invite à monter dans ma voiture. Jepeux ainsi contempler mon jouer. En groupe N les contre portes sont encore là.
Le tableau de bord est proche de la série. J’espère une chose voir mon jouer
évoluer avec les pièces que je modifierais avec le temps. Je souhaite voir
l’évolution visuelle de mon véhicule.

Mon père se met à la fenêtre et me dit « il est l’heure fils ».Je ressors me dirige vers l’ordinateur, ouvre l’agenda et appui sur le bouton
faire défiler le temps.

L’heure de mon deuxième rallye est là. Le temps de chargement s’ouvre surun page avec la photo du 22ème rallye régional du trou du cul dumonde.
Après ce temps de chargement je me retrouve de nouveau à la premièrepersonne dans le parc d’assistance.

LE PARC D’ASSISTANCE
Et là je me pose une question pourquoi ne pas pouvoir évoluer sur le parc d’assistance en mode première personne.Donner au jeu une dimension RPG.
Le départ est dans 20 minutes. Je peux donc à me guise aller faire le tourvoir mes concurrents. On peut échanger avec certain PNJ. Pour le moment rien de
spécial mais à terme ces PNJ peuvent vous donner des tuyaux sur la spéciale à
venir, vous indiquer le bon choix de pneus, les pièges à éviter ou échanger vos
coordonnées pour pourvoir échanger des pièces ou autres. Lier des liens et
connaitre ses adversaires. Dans le monde du rallye tout le monde se connait. On
peut commencer par interagir avec les concurrents de sa classe.
Ainsi lorsque vous êtes en course et que lenom des concurrents apparaît sur l’ATH à droite, ou que vous regardez le
tableau de chronos à la fin de la spéciale, ces noms ont une signification et
un visage. Ces même concurrent peuvent avoir ainsi des dialogues différent
lorsque vous les rencontré sur le parc fermés des futurs rallyes ; ces
dialogues sont fonctions de si vous êtes devant eux au classement ou
derrière ; Plusieurs profils peuvent être créés, le sage, l’exister, le
bof, le jaloux, l’ami etc…

Une fois les vérifications, réglages et autres détails je m’approche de laportière de ma voiture qui se met en surbriance avec marqué « épreuve
suivante ». J’appuie sur croix et le joueur monte dans la voiture. Elle
démarre toute seule en pilotage automatique vers la sortie du parc. Ce temps
peut être utilisé en tant que zone de chargement pour faire patienter le joueur
sans que ce soit trop long.

La suite vous la connaissez. Glissade, freinage tardif, travers, bref kiftotal jusqu’à la ligne d’arrivée. Tout ça c’est votre boulot par contre.
MON DEUXIEME RALLYE SE FINI
Je gagne de l’argent en fonction de mon classement. La difficulté d’un jeune dépend que de l’argent qu’on gagne.
Ici je finis premier de classe de nouveau. Mon sponsor tombe, je n’auraiplus à me soucier des pneus et de leur coût jusqu’à la fin de saison… sauf en
cas de crevaison bien sûr !

Je rentre au garage après mon deuxième rallye. Le Scénic se gare devantdans une belle cinématique comme la première fois. J’ai besoin de pièce pour booster mon jouer.Un petit boitier additionnel est toléré dans le règlement et m’offre 10% de
puissance en plus. Le problème c’est le tarif 450 euros…

Pour la partie performance de la voiture je m’approche de ma petite 106dans le garage de papa. Toujours en vue à la première personne. Je m’approche
du capot qui se met en surbriance avec le mot "ouvrir". Lorsque
j’ouvre le capot j’ai une vue plongeante sur mon moteur. A gauche de l’écran
une fenêtre s’ouvre et je peux jongler entre différent mot (admission, allumage,
suralimentation, électricité, etc etc etc). Chaque fois que je passe sur un de
ces mots une partie du moteur s’illumine. Je passe sur le mot électronique et
vais sur boitier additionnel. Je vois alors en direct un boitier qui vient
s’ajouter à celui d’origine. J’ai donc un visuel de l’évolution de mon moteur
élément par élément.

Je dois faire attention car la mise en place du boitier ne sera pasimmédiate. Elle ne se fera que dans trois jours le temps de recevoir la pièce,
de la montée et que papa fasse des merveilles en faisant les petits réglages…
je n’ai pas encore le moyens de me payer un ingénieur en électronique… Heureusement
je n’ai pas de rallye avant le mois prochain donc je peux faire avancer le
temps sur l’agenda sans souci de timing.

Sauf qu’à 450 euros ça fais du gros trou dans le budget. Et franchement jene le sens pas.
Je retourne donc à mon ordinateur. Le tutoriel m’envoi sur trouver unepièce d’occasion. Par défaut le jeu me propose une sélection aléatoire de pièces
qui peuvent me convenir. Mais je ne trouve pas ce que je cherche. Heureusement
les développeurs ont pensé loin. Ils ont développé une plateforme on line de
vente de pièce et de voiture. Ainsi mon voisin dans la vraie vie qui a lui
aussi une 106 plus évoluée que la mienne vend le boitier additionnel qu’il me
faut. Je le paie avec des crédits virtuels qui viennent alimenter son compte et
je reçois sa pièce en échange. Pour seulement 200 euros. Bien sûr c’est une
pièce d’occasion, la puissance en plus reste la même mais je vois que les stats
de sa fiabilité et usure générale sont un peu moindre qu’une neuve, mais le
compromis est acceptable.

Ainsi je peux faire des achats avec les autres joueurs du monde entier. Unvrai Leboncoin virtuel. Une vrai caverne d’Ali baba qui m’aidera à faire
performer ma voiture à moindre cout, mais attention au taux d’usure et à la
fiabilité générale de ma voiture.

Et oui la moitié des concurrents ne voie pas l’arrivée d’un rallye pourcause de souci mécanique.
Je m’aperçois que cet espace de vente je peux y trouver des voitures àacheter et même à louer.
Je vais donc voir sur les annonces des plus belles voiture. Je me dis qu’àl’avenir si je performe et que les sponsors suivent je pourrais participer à une
formule de promotion. La voiture coute cher mais les primes qui vont avec
suivent. Et c’est un excellent moyen de se faire remarquer.

Je regarde un Twingo R1 pour le challenge Twingo cup. J’en trouve une, jerentre dans l’annonce et je m’aperçois qu’elle appartient elle aussi à mon
voisin. Quel Geek ! Et en regardant en bas de l’annonce je vois les autres
produits qu’il a vendre. Et je m’aperçois qu’il a 4 Twingo R1 à vendre.

En fait il a une véritable concession.
Et c’est sur ce point que je vais insister. Quel est la finalité du jeu ouquel est la finalité de tout bon pilote rêveur.
Mon voisin à monter son propre garage virtuel. Il vend, il loue et ilentretien les véhicules et il sponsorise d’autres joueurs. On peut même
imaginer que d’autres joueurs roulent sous ses couleurs, une sorte de Guilde.
En fait il s’est créé une Ecurie de course.


Je me prends alors à rêver moi aussi et me dis pourquoi ne pas avoir mongarage ?
C’est le rêve de tout bon pilote qui se respecte. Monter sa propre écuriede courses et pouvoir en vivre.
TROIS SAISON SE PASSE
Je gagne des rallyes. Je touche des primes. Mon salaire mensuel me permetde rentrer des recettes parce que je suis devenu bon dans mon boulot de tous
les jours. Comme je gagne,
les sponsorsme suivent.

Je développe un partenariat avec un carrossier qui s’occupera de me fairela partie carrosserie en échange de ses couleurs.
D’autres sponsors me donne du cash etc etc… la difficulté du jeu peut êtrecalibrée en fonction des sommes que me versent les sponsors.
J’ai les fonds disponible pour acheter un grand local. Je quitte le garagede papa. Je me retrouve dans un local vide que je peux "crafter" à ma
guise. Mettre deux ou trois ponts, des caisses à outils, un étal de pneu, etc
etc

Je garde ma petite 106 que je vais louerpour faire de l’appoint sur les recettes. Je peux aussi maintenant acheter des
voiture standards, les montées, les vendre ou les louer, et faire de l’argent.
Je suis devenu gestionnaire d’une écurie.

J’ai ma petit Twingo R1 prête pourla saison 4.
Je me constitue une équipe d’ingénieur que je recrute sur CV que je trouvesur mon ordinateur. Ils peuvent être bien sur modélisés et animés pour ne pas
rester une vulgaire feuille de stats. Prendre vie dans mon garage. Toujours
pareil, je peux interagir avec eux dans mon garage et sur les parcs
d’assistance en rallye. Chacun à sa spécialité est on peut imaginer leur donner
des stats sur les compétences technique mais aussi mentale qui influence leur
capacité à faire face à la pression en rallye.

Ainsi ils sont plus qu’une fiche avec des stats et participe à l’immersion.
Donc j’ai mon nouveau jouet et je vais faire la Twingo CUP, mais il existetellement de formule de promotion et je voudrais toute les faires en même temps
mais l’agenda ne me le permet pas.

Je me pose une nouvelle question. Pour quoi n’être qu’un seul et mêmepilote pendant toute l’aventure ?
Pourquoi je ne pourrais pas intégrer aussi de nouveaux pilotes à monécurie. Des petits jeunes que je sponsorise à mon tour. Ainsi je peux jongler
entre les différentes courses de promotion ou autres et participer le même
weekend à deux ou trois rallye différents dans la peau de plusieurs pilotes.

Ainsi, je reste le pilote officiel de mon écurie mais avec la possibilitéde jongler entre plusieurs personnages. Dans GTA 5 on peut bien jongler sur 3
personnages principaux. Ainsi le jeu me permet d’avoir plusieurs profils de
pilote. Le principal qui veut devenir champion du monde et fais le rallye dans
sa Twingo R1 en formule de promotion,
mais celui à coté qui est là pour le fun et qui conduit sa vieille BMWM3 le dimanche juste pour le plaisir de faire des travers…

Et si les pilotes eux même avaient des Stats ?
Prenons notre pilote par exemple. Il pourrait très bien commencer sacarrière avec les stats suivante
  • Physique :les physique altère les autres stats au fur et mesure que la spéciale se
    déroule. Multiplication des fautes des critères suivants en fonction du niveau
    de la stats.
  • Mental :le mental altère les autres stats au fur et mesure que la spéciale se déroule.
    Capacité à supporter la pression des fins de rallye.
  • Passagedes vitesses : influence la qualité du passage des rapports sur les boites
    manuelles. Le pilote peut se tromper de rapport ou accroche le rapport en montant celui-ci. (ce qui vientaffecter l’usure et la fiabilité de la boite de vitesse. Trop d’accrochage la
    boite explose. Pareil si il passe le 2 au lieu de de la 4 !
  • Freinagetardif blocage : influence la qualité du pilote à ne pas bloquer les roues
    lors d’un gros freinage.
  • Techniquedu frein à main.
  • Techniquedu talon pointe. Influence la qualité du freinage.
  • Techniquede l’appel contre appel. On peut imaginer un système ou si le joueur appuis
    rapidement sur gauche droite ou droite gauche la technique se met en fonction.
    Plus la stat est évoluer plus le véhicule répond instantanément.
  • As dudépart : capacité qu’a le pilote à ne pas caller au départ et à ne pas
    faire rupter sa voiture en première.
  • Roidu contrebraquage
  • Roide la glisse
  • Capacitéà réagir en cas de sortie de route. Capacité à rejoindre la piste
    automatiquement en cas de sortie légère.
  • Capacitéà réagir une crevaison
  • Capacitéà réparer sa voiture entre les liaisons. Peut faire que vous arrivez à
    rejoindre le parc d’assistance… ou pas…
En gros au début tu galère ; le départ peut être trop mou au point quetu cales ou que tu fasses trop rupter ta voiture. Ensuite tu as tendances à
bloquer les roues à chaque freinage. Tu accroches les rapports de boites au
risque de casser ta boite ou ton moteur. Tu n’as aucune technique de pilotage
qui peuvent t’aider à faire partir la voiture en dérive ou à ne pas bloquer tes
roues ou autres…

Sauf qu’avec le temps je deviens fort, mes chronos s’améliorent et c’estpour ça qu’au bout de ma 4ème saison je peux devenir responsable dema propre écurie et faire des formules de promotion avec des sponsors costaux.
L’aventure continu … Après la Twingo R1 ce sera la C2R2 puis la Clio R3 etcetc… jusqu’à ce que je sois champion du monde bien-sûr.
Les 3 premières saisons peuvent être rapides. Pour le moment se ne sont quedes petits rallyes ; 6 rallyes de 2 spéciales. Chaque spéciales à refaire 3
fois. Les petits rallyes régionaux ne se courent que sur le dimanche avec max 2
ou 3 spéciales refaite plusieurs fois, dans le même sens ou en sens inverse.

L’objectif final étant de bien entendu monter son écurie privée etd’accéder au championnat du monde des rallyes.
ET LE ON LINE D ANS TOUT CA
On peut imaginer des courses en ligne bien évidement mais le but du jeu seraitde créer des évènements complets.
Tous les mois un rallye complet 12 spéciales ouvert pour un week end.
On peut garder le principe des reconnaissances le vendredi et le vrairallye chronométré le samedi et dimanche.
On peut imaginer un serveur ouvert par pays ou tous les possesseurs du jeu d’unmême s’affrontent.
Les temps déterminent un classement final. Pas de possibilité de rejouer laspéciale et le rallye est ouvert une seule fois. La difficulté est calibrer sur
difficile au niveau des dégâts. Chaque sortie de route se paie cash sans
possibilité que la voiture revienne sur la route toute seule. Comme en vrai
soit tu restes sur la route soit tu abandonnes. Il faudra trouver la bonne
solution entre chrono et prudence.

Les meilleurs peuvent être conviés à un évènement plus grand dans un vraisalon où ils s’affrontent en direct pour déterminer un champion de France.
On peut pousser le truc ensuite sur un championnat du monde on line ouvert aux meilleurs. Soit sous forme derallye on line, soit à un évènement organisé sous forme de salon.

Voilà pour ma vision du jeu de rallye parfait. La galère au début avec la possibilitéde faire un GameOver jusqu’à la saison d’après. Galéré deux ou trois saison
avec une petite voiture et monter en puissance peu à peu. Avoir son propre
garage. Sponsorisé d’autres joueur. Avoir une plateforme de vente en ligne.
Dans trop de jeu de rallye on se retrouve dèsla deuxième saison avec des voitures qui coutent 120 000 euros. Mais
surtout avoir un vrai coté immersion et être acteur de sa carrière. Mon jeu de
rallye c’est un mélange de Fallout, les SIMS, de Need for speed et bien sur
Dirt rally.

Merci à ceux qui ont pris le temps de me lire.
3 participants

2 réponses

Membre hors ligne

1 sujet 7 réponses

17/04/2016 18:42 Message non lu

j'ai tt lu et y'a de bonnes idées.
Par contre perso, ça ne m' intéresse pas du tout, dsl. Ce ne sont que mes gouts perso, il n'y a pas d'attaque contre ton post ;)
La carrière je m'en fou.
Moi ce que je veux sur une simu c'est juste rouler et progresser. Et bien sur le plus important que la Physique et le FFB soit au top.

Membre hors ligne

0 sujet 3 réponses

26/01/2018 12:07 Message non lu

Regardez le Championnat du Mondedes Rallyes FIA 2018. La WRC 2018 débutera le 25 janvier 2018 et seterminera le 18 novembre 2018. Vous pouvez regarder cet evenementsportif en direct en ligne avec PureVPN.

Statistiques

  • 282 sujets créés
  • 729 messages postés
  • 2 annonces
  • 212 participants

Activité du forum

Il y a 0 utilisateur sur le forum

aucun visiteur

Publicité